Retour grand groupe et mot de la fin

 

Retour grand groupe et mot de la fin

À l’issue des ateliers, tous les participants se sont rassemblés dans la chapelle de l’Église (où l’atelier sur l’approche holistique a eu lieu) pour un retour en grand groupe.
Elizabeth Hunt, qui a animé la conversation, a encouragé les participants à partager leurs impressions suite à tout ce qu’ils ont pu entendre et apprendre au cours du Forum et voici ce qu’il en est ressorti:

IMPRESSIONS ET RÉACTIONS

Mieux informé, mieux impliqué

Pour beaucoup des participants, le Forum dans son ensemble a créé ou renforcé une prise de conscience. Le fait que tant d’informations aient été mises à la disposition de chacun a fait ouvrir les yeux à certaines personnes sur les services qui existent et sur les possibilités de bénévolat.

De nombreux participants ont affirmé que l’événement leur a donné le goût de s’impliquer davantage, de se rendre plus utile et que les kiosques tenus par les divers organismes leur ont permis de faire du “magasinage de bénévolat”. D’autre part, plusieurs ont dit avoir réalisé qu’il existait beaucoup de types d’implication pour contribuer à la lutte contre l’itinérance. En effet, cela peut paraître évident mais tout le monde ne sait pas où et comment s’impliquer et ce Forum a permis de donner une meilleure idée de ce que chacun peut faire pour l’autre, selon sa disponibilités et ses moyens.

Outre des informations sur les possibilités de s’impliquer, le Forum a permis de toucher sa cible centrale: la personne qui vit en situation d’itinérance.
À travers son témoignage  lors du retour en grand groupe, un homme vivant dans la rue depuis plus de 5 ans a avoué qu’il n’avait jamais réalisé qu’autant de services existaient, qu’autant  de personnes étaient mobilisées et qu’ils pouvaient s’adresser à lui. C’est avec émotion et avec la plus grande attention des autres participants que ce dernier a remercié les organisateurs, sponsors et bénévoles de l’événement pour leur excellent travail. Le Forum lui aura donné le goût, à lui aussi, de s’impliquer davantage.

Une question de perceptions

Touchés par les divers témoignages faits par des personnes vivant ou ayant vécu en situation d’itinérance, plusieurs personnes ont relevé le fait que finalement, chacun a sa propre perception de ce qu’est l’itinérance. L’événement a permis à chacun de se confronter à d’autres perceptions et de réfléchir à la sienne.
Sensible à la cause de l’itinérance et ému de voir tant de personnes rassemblées pour celle-ci, un participant a insisté sur la notion de l’ “humain“. Selon lui, ce genre d’événements et d’ateliers fait du bien et nous humanise: c’est en regardant son prochain avant tout comme un être humain que l’on parvient à aller au-delà des apparences.

La question de la perception a été largement traitée dans l’atelier sur l’identité: un résumé sera prochainement disponible ici.

La diversité fait la force

Que ce soit à travers les prestations artistiques offertes, les participants ou les organismes présents, force est de constater qu’il y avait une grande diversité. Cette notion de diversité, relevée lors du retour grand groupe, est étroitement liée à la question de perception nommée plus haut.

Cependant, toutes ces personnes, si différentes les unes des autres, aux passés différents, aux modes de vie différents et aux opinions différentes se sont retrouvées au Forum Itinérance parce qu’elles sont toutes sensibles à la cause de l’itinérance.
Pour reprendre les termes d’un des participants, “en fait, on remarque qu’il y a une conjonction entre ces différentes visions et que finalement, nous suivons un même chemin ensemble”. Si l’on prend le temps d’écouter l’autre, on est capables de se mobiliser et de joindre nos forces.

Cela a amené à réfléchir à une autre question qui est celle de l’inclusion: si l’on reste dans son coin à réfléchir à un problème, on ne va pas bien loin, si l’on inclut d’autres personnes dans cette réflexion et que l’on tient compte des idées de l’autre, là on peut agir efficacement.
C’est bien ce qu’ont prouvé tous les organismes présents à l’événement: avec une tendance à travailler parfois en silos, les organismes ont pour l’occasion travaillé tous ensemble, apportant chacun ses idées et son expertise.

MOTS DE LA FIN

À l’issue de ces échanges et témoignages aussi sincères qu’émouvants, les participants ont été invités à résumer en un mot quelle prochaine étape ou action ils souhaitaient prendre pour agir contre l’itinérance.

MyCloudForum Itinérance

 

Articles récents

Les candidats pour Peter-McGill répondent à vos questions

Afin de faciliter le dialogue entre les candidats au poste de conseiller-ère de ville dans Peter-McGill et les résident-es du quartier, nous avons collecté les questions envoyées par plusieurs de nos membres. Nous avons alors sélectionné celles qui ressortaient le plus, en gardant à l’esprit qu’ils auront toujours l’opportunité de poser d’autres questions lors du débat qui aura lieu le 18 octobre 2017 à 17h à l’Église St Jax.

Voici le document contenant vos questions et les réponses des 5 candidats. <

Rendez-vous le 18 octobre pour rencontrer vos candidats et leur poser d’autres questions en personne!

RSVP: communications@petermcgill.org ou 514 934-2280.

 

  1. Karibou: un programme d’activités motrices pour les enfants de 1 à 5 ans Laisser un commentaire
  2. Places disponibles à la garderie LaSalle des petits Laisser un commentaire
  3. Deux nouvelles murales dans le quartier Peter-McGill! Laisser un commentaire
  4. Projet LOVE recrute pour son programme d’arts médiatiques Laisser un commentaire