PPU des Grands Jardins

Communiqué de presse:

Le PPU des grands jardins : bien reçu constate l’OCPM mais on réclame un échéancier pour la mise en œuvre

MONTRÉAL, le 9 août 2011. C’est aujourd’hui que l’Office de consultation publique de Montréal rend disponible le rapport de la consultation tenue au printemps dernier sur le Programme particulier d’urbanisme (PPU) du Quartier des grands jardins, dans la portion ouest de l’arrondissement Ville-Marie. Rappelons que le programme s’applique au secteur délimité par les rues Sherbrooke, Atwater, Bishop et par l’autoroute Ville-Marie et s’articule autour de trois orientations majeures : améliorer la qualité de l’habitat et de ses services aux citoyens, mettre en valeur le patrimoine bâti et paysager et stimuler le dynamisme économique. Environ 450 personnes ont assisté à une ou l’autre des trois soirées d’information tenues par l’Office au cours du mois de mars.

Suites aux séances publiques, la commission a reçu 70 interventions et 81 personnes ont répondu à un questionnaire en ligne sur le site de l’Office. La vaste majorité des personnes et des groupes s’est montrée plutôt favorable aux orientations et aux objectifs du PPU pris dans son ensemble. On a cependant réclamé une mise en oeuvre rapide ainsi que l’identification d’un échéancier et d’un budget détaillé. À l’instar de la plupart des citoyens et des organismes qui se sont prononcés, la commission considère que ce PPU est le bienvenu et qu’il constitue un bon outil pour guider la revitalisation d’un quartier qui recèle beaucoup de potentiel, mais qui a encore besoin d’un sérieux coup de barre.

Toutefois, pour donner les résultats attendus, il doit être bonifié et plusieurs de ses propositions méritent d’être précisées et notamment des moyens pour favoriser l’habitation. C’est dans cette perspective que la commission a travaillé. Elle a également formulé des recommandations à l’égard de la protection des ensembles patrimoniaux, de la sécurité, du verdissement et des autres enjeux soulevés. La commission recommande d’identifier les moyens retenus pour favoriser une diversification résidentielle qui assure la mixité sociale. Il est aussi apparu important à la commission que soit accentué à court terme la mise en œuvre du plan de lutte à l’itinérance et l’amélioration de la propreté, tout comme la mise en place d’un centre communautaire qui lui semble prioritaire. Finalement, la commission insiste sur l’importance d’impliquer tous les partenaires du milieu dans la mise en oeuvre de ce PPU.

L’approche de la commission a été de considérer ce PPU non seulement comme un outil de planification, mais aussi comme une feuille de route portant sur les moyens de revitaliser le quartier afin de faire un meilleur milieu de vie, à la fois pour la population résidente et pour celle que l’on voudrait accueillir. Ce faisant, elle rejoignait les motivations de la plupart des citoyens ou des organismes qui sont venus s’exprimer devant elle, tout comme, d’ailleurs, celle des auteurs du projet de PPU.

Toute l’information disponible sur ce projet peut se trouver aux bureaux de l’Office au 1550, rue Metcalfe, bureau 1414 et à la Direction du greffe à l’Hôtel de Ville au 275, rue Notre-Dame Est. Cette documentation est aussi disponible sur le site internet de l’Office au www.ocpm.qc.ca. Pour toute information composez le 514 872-8510.

Voir le rapport en format pdf.