Portrait de quartier 2020

Le quartier Peter-McGill a connu de grands changements depuis la publication du dernier portrait de quartier en 2008 Nos comités jeunesse et famille ont initié ensemble des démarches en vue d’élaborer un nouveau portrait de quartier avec un certain accent mis sur les enjeux spécifiques aux jeunes et aux familles. Nous remercions l’équipe de Rayside-Labossière pour leur travail de compilation et de rédaction de ce nouveau portrait qui reflète le dynamisme et la diversité de notre quartier. Nous remercions également tous les partenaires qui ont contribué au projet en participant au comité aviseur ou aux focus groupes.

Population

3 20000
total population
2000
families
1000
jeunes 18 à 24 ans

Conditions de vie

Espaces verts

  • Sans compter le parc du Mont-Royal, la densité d’espaces verts dans Peter-McGill est de 0,5 ha/1000 habitants,
  • C’est 41,7 % de la surface qui est soumise à des températures considérées comme très chaudes par l’Institut national de santé publique du Québec. À titre comparatif, seulement 20,4 % de l’île de Montréal est dans la même situation.
image

Logement

  • Les logements sont pour la plupart situés dans des immeubles de 5 étages ou plus.
  • Les logements de 1 chambre à coucher ou moins dominent le secteur immobilier et 1 ménage sur 10 considère que la taille de son logement est insuffisante, ce qui est plus élevé que la moyenne montréalaise.
  • Le territoire de Peter-McGill ne compte que 440 logements sociaux (2,3 % des ménages), ce qui représente moins de 6 % de l’ensemble des logements sociaux de Ville-Marie alors que le district compte pour 40,1 % de la population de l’arrondissement.

Familles et jeunesse

2-year-old-kid-birthday-party-ideas-2

Les enfants de Peter-McGill

  • En comparaison avec Montréal, les familles de Peter-McGill ont peu d’enfants (plus de 60% n’en ont qu’un), ce qui peut s’expliquer en partie par le coût élevé des logements, la rareté des services et l’accès limité à des logements suffisamment grands.
  • Les jeunes de moins de 14 ans sont relativement peu nombreux: parmi eux, on retrouve une majorité d’enfants de 0 à 5 ans (1415, soit 4% de la population)
  • Ces chiffres baissent drastiquement au niveau des 6 à 12 ans, pouvant s’expliquer par le fait que les familles déménagent lorsque leur enfant atteint l’âge scolaire (pas d’école publique à proximité) ou encore lors de la naissance d’un second enfant (logement trop petit).

L'apprentissage, l'éducation et la vie sociale

On constate des écarts significatifs entre Peter-McGill et Montréal au niveau :

  • des compétences langagières des enfants de 0 à 4 ans: ce qui est grandement lié au fait que près de 80% des familles avec enfants de 0 à 4 ans sont issues de l’immigration;
  • des élèves de 6e année qui vivent davantage de défis en lien avec les habitudes de vie, le contexte familial et l’intimidation. Ils sont nombreux à considérer qu’ils manquent de soutien dans leur entourage, notamment scolaire.

Immigration

Un quartier multilingue et international

  • Peter-McGill compte 22 260 personnes issues de la première génération d’immigration, ce qui représente 63% de la population.
  • 13,8% de tous les résident.e.s non permanent.e.s de Montréal habitent dans Peter-McGill
  • Près de la moitié (48,3 %) des résident.e.s de Peter-McGill a une langue non officielle comme langue maternelle, soit 17 120 personnes.
  • 27,6 % de la population (9 800 personnes) ne parle pas une langue officielle à la maison.